ACTUALITE

Fonction publique de Côte d’Ivoire : deux barons exilés du FPI réintégrés

Ils avaient signé leur retour au pays mais pas au sein de la fonction publique ivoirienne. Un peu plus d’un mois après leur retour en Côte d’Ivoire, deux barons du FPI, le front populaire ivoirien, viennent d’être réintégrés à leurs différents postes au sein de l’administration ivoirienne. Après cinq années d’exil politique au Ghana, Kadet Bertin, ancien ministre de la défense de Laurent Gbagbo, et Kacou Brou, ont été officiellement reconduits en tant que fonctionnaires d’état le mercredi 3 août 2016.

Retour de 2 pro-Gbagbo dans l’administration ivoirienne

Cela fait maintenant un peu plus de 24 heures que 2 agents de l’Etat ivoirien ont été officiellement reconduits aux postes respectifs qu’ils occupaient au sein de la fonction publique de Côte d’Ivoire. Mais cette réintégration s’invite au cœur de l’actualité ivoirienne car ces fonctionnaires réintégrés sont deux barons du FPI, le front populaire ivoirien, parti fondé par l’ex-président Laurent Gbagbo et actuellement dirigé par Affi N’Guessan. Kadet Bertin et Kacou Brou plus connu sous le pseudonyme de « Maréchal KB », ont officiellement réintégré les rangs de l’administration ivoirienne dans la journée du mercredi 3 août 2016. Ils ont reçu des mains de Marietou Koné, ministre chargée de la cohésion sociale et d’Abinan Pascal, actuel ministre en charge de l’administration publique, les documents afférents qui certifient leur réintégration parmi les agents de l’état ivoirien.

Deux exilés au Ghana réinsérés dans la fonction publique ivoirienne

A la faveur de la crise post-électorale de 2011, de nombreux partisans de Laurent Gbagbo, dont des personnalités politiques très influentes, avaient quitté la Côte d’Ivoire pour se réfugier au Ghana. C’est d’ailleurs le pays qui a accueilli le plus grand nombres d’exilés politiques lors des violences post-électorales nées après le second tour du scrutin de novembre 2010. Kadet Bertin et « le maréchal KB » faisaient partis de ces milliers de réfugiés qui ont fui en direction du Ghana voisin en 2011. Après 5 années sur les terres ghanéennes, les autorités ivoiriennes qui ont longtemps œuvré pour leur retour au pays ont finalement obtenu gain de cause il y’a de cela un peu plus d’un mois. Ces deux barons du FPI sont revenus chez eux après cinq ans d’exil politique. Avant la chute du régime Gbagbo, Kadet Bertin était le ministre chargé de la défense dans le gouvernement de l’ex-président ivoirien. A cette même époque, Kacou Brou était l’une des figures les plus influentes de la Fesci, la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire.

La réconciliation avec le FPI en marche ?

« C’est montrer que le processus de réconciliation est en marche. C’est pour profiter pour lancer un appel à tous les réfugiés, pour dire que la paix est effectivement revenue. Quand on revient d’exil, on ne va pas en prison, au contraire, on reprend du chemin du travail », avait affirmé la ministre ivoirienne de la cohésion sociale. Depuis l’arrestation de certains de leurs compagnons, dont leur leader Laurent Gbagbo, le front populaire ivoirien avait conditionné sa participation a tout processus de réconciliation nationale par la libération de certains de leurs partisans dont l’ancien président. Avec ces deux barons du FPI qui viennent de réintégrer la fonction publique, on serait tenté de dire que le retour à la paix est un processus en marche. Mais, des milliers de réfugiés politiques vivent encore en exil.

2,035 total views, 3 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut