ACTUALITE

Côte d’Ivoire affaire de viol aux JO de Rio 2016 : Est-ce la fin pour Cheick Cissé ?

viol cheick cisse JO

Un des douze sportifs envoyés par la Côte d’Ivoire aux jeux de Rio 2016 est au centre d’une grosse affaire de viol depuis quelques jours. Cheick Cissé, l’un des athlètes qui défendra les couleurs ivoiriennes dans la discipline du Taekwondo aux JO, est accusé de tentative d’abus sexuel par une bénévole au Brésil. Face aux rumeurs naissantes, le président de la fédération de la discipline concernée a tenté de faire la lumière dans une interview. Selon certaines mauvaises langues, tout cela présage la fin des jeux olympiques pour l’athlète l’ivoirien

Le Taekwondo ivoirien défraie la chronique aux jeux olympiques du Brésil

A quelques jours de l’ouverture officielle des jeux olympiques brésiliens, la Côte d’Ivoire s’est retrouvée sous le feu des projecteurs suite une plainte déposée contre un athlète ivoirien pour tentative de viol. A 24 heures de la cérémonie de lancement des JO de Rio 2016, la fédération ivoirienne de Taekwondo a été saisie par la WTF (instance qui gère la structure au niveau mondial) concernant une affaire d’abus sexuelle dans laquelle serait impliqué l’athlète ivoirien Cheick Cissé. Il est reproché à ce dernier d’avoir tenté d’harceler sexuellement une bénévole brésilienne le mardi 2 août 2016 lors de sa séance de strapping. Face à la chronique défrayée par ce scandale sur les réseaux sociaux, Anzoumana Siaka, le secrétaire générale de la fédération impliquée dans la polémique s’est tout de suite empressé de faire taire les rumeurs. Il s’est confié aux envoyés spéciaux de la RTI pour établir toute la lumière sur cette affaire plus ou moins sombre.

Ce qui s’est passé avant l’ouverture des JO de Rio 2016

« Le lundi 2 août 2016, l’équipe de Taekwondo de Côte d’Ivoire, conformément à son programme habituel, s’est rendu à son entraînement à 15H30 dans la salle prévue pour les équipes. Au cours de la séance d’entraînement, deux bénévoles, une dame et un homme présents, s’étant aperçus que les tenues que portaient nos athlètes Cissé et Ruth avaient des écriteaux Adidas, ils leur ont demandé d’accepter qu’on cache les marques sur leurs tee shirt. Au moment où la bénévole commise pour cette tâche le faisait, le coach Tadjou Attada a lancé une boutade pour dire : Que fera-t-on pour ceux qui porteraient un tatouage au bas ventre ? En le disant, le coach Tadjou Attada a montré de sa main son bas ventre, une façon de dire que si le tatouage se trouve à cet endroit que fera-t-on ? Cela a suscité des rires de tous. Puis ils ont répondu pour dire que pour les tatouages, il n’y a pas eu de mesures prises. Puis le strapping s’est fait sur leurs tenues pour cacher la marque Adidas, voilà tout », explique Me Anzoumana Siaka.

Les jeux olympiques s’arrêtent-ils pour Cheick Cissé ?

Pour l’heure, le représentant de la Côte d’Ivoire à Rio dans la discipline du Taekwondo n’est pas encore fixé sur son sort, le comité olympique n’ayant pas encore statué sur l’affaire. Mais le secrétaire général de la fédération ivoirienne de Taekwondo se veut rassurant : « s’il y’avait eu une quelconque tentative de viol ou un cas de harcèlement de Cissé Cheick Sallah, il serait à Abidjan depuis le 3 août 2016. Si Cissé continue de se préparer sereinement, c’est dire que tout est de la pure imagination. Pire, c’est de la diffamation gratuite », indique Anzoumana Siaka. Si les doutes autour de la participation de l’athlète ivoirien au JO de Rio 2016 ont été dissipés, en revanche on se ne saurait en dire autant en ce qui concerne les doutes sur le moral du sportif ivoirien. C’est à l’issue de son premier combat que nous saurons véritablement si ce scandale de viol dans lequel il est cité a affaibli son moral ou l’a fortifié.

Droit d’auteur image de couverture :

8,476 total views, 33 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut