ACTUALITE

Résultats concours administratifs 2016 Côte d’Ivoire : Voici la nouvelle date

Résultats concours administratifs 2016 Côte d’Ivoire

Annoncés pour le 28 octobre 2016, les résultats des concours administratifs 2016 en Côte d’Ivoire on reportés à une date ultérieure. Sans trop vouloir entrer dans les détails sur les raisons de ce report, le ministre de la fonction publique ivoirienne a remis au mois suivant cette proclamation qui était attendue par des milliers de candidats. Quelle est donc la nouvelle date qui a été fixée ?

Les résultats du concours administratifs 2016 en Côte d’Ivoire, prévus pour le vendredi 28 octobre dernier, ont été reportés par le ministère de la fonction publique ivoirien. C’est à travers un communiqué officiel datant du 21 octobre 2016, signé des mains du ministre Pascal Abinan, que le report de la proclamation a été annoncé. Selon le ministre ivoirien, ce report serait dû à la ‘‘campagne électorale du référendum et à la tenue du scrutin’’ qui s’est déroulé le dimanche 30 octobre dernier. La consultation des résultats se fera en ligne sur http://www.fonctionpublique.egouv.ci. Mais il faudra pour cela connaître la nouvelle date arrêtée par le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration. Selon son premier responsable, le ministre Pascal Abinan, les résultats seront disponibles sur le site en ligne de l’institution à partir du vendredi 18 novembre 2016. Mais avant l’arrivée de cette date fatidique, une question primordiale se pose : le référendum constitutionnel est-il la seule raison qui justifie ce report ?




Quel lien entre report des résultats et fraudes aux concours administratifs ?

Pour certains, les raisons évoquées par le ministre de la fonction publique pour justifier ce report sont loin d’être assez convaincantes. Pour certains candidats concernés par concours administratifs, le renvoi de la proclamation à la date du 18 novembre 2016 traduit tout simplement une volonté d’altérer les résultats. Cette pratique dénoncée à maintes reprises par les candidats aux différents concours administratifs en Côte d’Ivoire est hélas toujours d’actualité. Moyennant des pots-de-vin dont le montant minimum est fixé autour de 300.000 francs, certains candidats, de connivence avec des responsables chargés de l’organisation des concours, s’attribuent des places qu’ils ne méritaient guère. Au motif d’avoir refusé de participer à cette fraude orchestrée par certains agents de l’administration ivoirienne, les plus méritants se voient le plus souvent écartés, bien qu’étant admis, au profit des candidats les plus fortunés. Ce sentiment est partagé par de nombreux candidats qui estiment que derrière ce report des résultats du concours, se cache une volonté manifeste d’attribuer des places aux candidats qui ont payé. Mais qu’attend le gouvernement pour sévir contre ces agents qui ternissent l’image de l’administration publique impunément ?

Droit d’auteur image : http://fr.123rf.com/profile_rommmeo79

1,266 total views, 21 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut