ACTUALITE

Maroc : le Roi Mohamed VI en visite d’Etat à Madagascar

Soucieux de renforcer la coopération entre le Maroc et le Madagascar, le Roi Mohamed VI effectue une visite d’Etat sur les terres malgaches. Au sommet de cette rencontre historique entre le souverain du Royaume chérifien et son homologue Hery Rajaonarimampianina, le réchauffement des relations diplomatiques vieilles de plus de 50 ans.

La visite du Roi Mohammed VI du Maroc à Madagascar consacre le renouveau dans les relations entre Rabat et Antananarivo et tend à jeter les jalons d’un partenariat multisectoriel et à œuvrer avec détermination pour l’établissement d’une coopération pragmatique et solidaire, construite autour de l’échange d’expériences et le partage d’expertise. Après la demande de réintégration du Royaume chérifien à l’UA, le souverain met désormais le cap sur la consolidation des liens historiques avec Antananarivo. Un passé commun. Un présent dont il faut relever les défis, en consolidant les liens bilatéraux, voire multilatéraux. Et un avenir prometteur. Ce sont là quelques repères par le prisme desquels on peut approcher les relations qu’entretient le Royaume avec l’Etat du Madagascar.

Le Maroc et le Madagascar unis dans la lutte pour l’indépendance

Des liens qui remontent loin dans l’histoire, qui ont été tissés par de nombreuses générations avec en toile de fond, une vision stratégique. D’ailleurs, il suffit de revenir à l’histoire récente de ces relations pour constater cette évidence. Dans l’élan de la lutte pour l’indépendance, Feu le Roi Mohammed V, grand-père du Souverain, avait été envoyé en exil avec sa famille en août 1953 par le colonisateur français d’abord en Corse puis à Madagascar, à partir de janvier 1954, dans la ville d’Antsirabe où il avait résidé à l’hôtel des Thermes pendant un peu plus de deux années. Ce n’est qu’en novembre 1955 que Feu le Roi Mohammed V a pu revenir, triomphalement, au Maroc qui allait alors recouvrer son indépendance en 1956.

Une nouvelle ère pour les relations entre Rabat et Antananarivo

Ces relations historiques, qui depuis toujours ont été empruntes d’échange continu, seront confortées et ouvertes à de nouveaux horizons pour couvrir un large éventail de secteurs de partenariat à l’occasion de cette visite royale historique dans ce pays, situé dans la partie occidentale de l’océan Indien, au sud-est de l’Afrique.Premier en son genre à Madagascar, le déplacement du Roi Mohammed VI exprime la volonté du Maroc, portée au plus haut niveau, de s’ouvrir davantage vers l’Afrique de l’Est, de diversifier ses partenariats en Afrique et d’étendre à cette région le modèle de coopération Sud-Sud que le Royaume a développé avec ses partenaires traditionnels sur le continent. Dans ce sens, le Roi Mohammed VI avait souligné en avril 2005 dans une allocution prononcée lors du dîner officiel qu’il avait offert à Rabat, en l’honneur du président malgache Marc Ravalomanana, que le passé historique que le Maroc et Madagascar ont en partage leur dictent d’« entamer une ère nouvelle » dans leurs relations et d’« asseoir, sur des bases saines et solides, une coopération bilatérale forte et diversifiée fondée sur la solidarité, l’amitié et le respect mutuel ».
Dans cet esprit, le Royaume a, à maintes reprises, réaffirmé l’entière disposition à contribuer à l’oeuvre de développement de Madagascar et à soutenir toute initiative visant le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays afin de leur conférer un caractère exemplaire.A cet effet, la visite royale à Madagascar sera marquée par d’intenses activités d’autant plus que la délégation marocaine comprend plusieurs chefs d’entreprises et d’hommes d’affaires. Ainsi, une kyrielle d’accords de coopération seront conclus entre les deux pays.

Une visite d’Etat axée sur le développement

Le Souverain effectuera également une visite à Antsirabe, la ville qui avait accueilli Feu Mohammed V et ses enfants, dont le Roi Hassan II alors Prince héritier, rapporte le site officiel de la présidence malgache. Un retour sur le chemin de celui qui a jeté les bases d’un Maroc moderne, un Royaume qui a toujours été reconnaissant pour l’hospitalité offerte par les malagasy, et par les habitants d’Antsirabe (capitale de région Vakinankaratra) en particulier. Dans la capitale de la région Vakinankaratra, le Souverain procèdera à la pose de la première pierre d’un grand hôpital, dédié à la santé de la mère et de l’enfant et d’un centre de formation professionnel devant accueillir près d’un millier d’apprenants, précise la même source. Certes, la visite royale à Madagascar ouvre une page nouvelle dans l’histoire de leurs relations. La coopération entre les deux pays est appelée à se raffermir, pour couvrir plusieurs secteurs où le Maroc pourra apporter son appui et son expérience, en cette phase où Madagascar s’est placé résolument sur l’orbite du développement.Mu par sa foi en l’importance de la coopération Sud-Sud au service des peuples africains, le Maroc s’est engagé dans une perspective, globale, globalisante et inclusive qui intègre tous les paramètres de développement de cette Afrique prospère, stable et vivant en paix que tous les Africains appellent de leurs vœux. Outre la visite d’Etat, le Roi Mohammed VI devra participer au XVIème sommet de la Francophonie. Il est ainsi le premier haut dirigeant de la grande famille de la Francophonie, à fouler le sol malgache à la tête d’une forte délégation.

Source: PIGFE/ls/APA

430 total views, 18 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut