DJ Arafat, influent et le plus riche des DJ de Côte d’Ivoire

InfluenMento, César, Yôrôbô, Commandant Zabra, Sao Tao le Dictateur, le roi du coupé décalé ne manque d’inspiration pour ses pseudonymes.

L’année a été bonne pour Arafat DJ, qui est consacrée le plus riche des artistes DJ. De son vrai nom Ange Didier Houon, il est né le 26 janvier 1986. C’est dans le milieu du coupé décale qu’il s’est érigé en est un chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical. Il est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands chanteurs d’Afrique et un ambassadeur du coupé-décalé dans le monde et en Afrique francophone. Le magazine Forbes l’a élu au cours de sa carrière, artiste ivoirien le plus influent à l’international.




Ensemble pour mieux régner

De bon souvenir, arafat et son confrère sont rentrés en duo sur la scène musicale ivoirienne. Dans un duo de feu, ils sortent un single et un nouveau concept « le Kpangor ». Le concept et les singles qui s’ensuivent deviennent des succès sur le continent africain, du Gabon au Burkina Faso en passant par le Cameroun. Inspiré plus que jamais, et dans l’euphorie de la gloire des tubes naissent dans un bref laps de temps : « Kpangor », « Confirmation Kpangor », « Lebede 2 », « 25 25 Arachide », « Bouddha ». Ces tubes s’imposent très vite et arrivent en tête des classements ouest-africains. DJ Arafat est l’un des pionniers du coupé-décalé, qu’il contribue à populariser d’abord en France puis à travers le monde. En 2015, il remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et TRACE Africa.

Mésententes chroniques avec les autres artistes

Entrée dans la musique du coupé décalé sans se prendre en conflit avec ce dernier est un palmarès. Ou peut-on dire est signe de non-inquiétude envers son évolution sur les premières marches du coupé décalé. Tout le monde, y est passé dans les célèbres querelles d’Arafat.  En août 2009, après une dispute de leadership, il se sépare de son binôme Debordeaux Leekunfa avec lequel il a connu le plus de succès. Le duo choc connait une crise au point que leurs déclarations dans la presse deviennent pour le moins acerbes. Les deux hommes vont se livrer, une guerre sans merci dans les « clashs musicaux ».

Meme son ex-danseur Magicien, n’a pas été épargné par l’actualité bagarreuse de l’artiste. Juste avant la sortie de son album Gladiator, une querelle sépare le Yorobo de son célèbre danseur Magicien, qui fut l’un des premiers danseurs du DJ. Ainsi, Magicien décide de faire carrière seul, et sort un single intitulé « Placali ». Par ailleurs Arafat fera cas du passé de Magicien dans une de ses chansons ou il raille l’endroit de vie de son ex danseur.

Pendant, une virée nocturne DJ Arafat affirme que l’artiste Francky Dicaprio, n’est plus d’actualité depuis fort longtemps. Francky Dicaprio ne digère pas cette sortie et met sur le marché un morceau « clash » à l’endroit de DJ Arafat.

La discorde entre les deux géants du coupé-décalé commence avec la sortie du single« Talehi » de Serge Beynaud en début d’année 2014, dans lequel il accuse des artistes d’être hypocrites à son égard, et d’essayer de lui mettre les bâtons dans les roues. Selon les indiscrétions du milieu musical ivoirien, les accusations s’adressaient à son ancien collègue Bebi Philip. Néanmoins, DJ Arafat le prend comme une attaque personnelle.

Les clashs musicaux une source d’inspiration

Invité le mercredi 26 novembre 2014 à l’émission à succès dénommé C’Midi sur RTI, il affirme que son triomphe lui vient des clashs, et qu’il aime provoquer ses « camarades » afin de les « amener à travailler en les poussant dans leur retranchement ». Les affrontements et les rivalités seraient pour lui une source d’inspiration et de challenge qui incite à produire le meilleur de ses capacités


  
Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !