PEOPLE

Debordo arrêté et relâché

La star ivoirienne du coupé d’état interpellée à Bobo-Dioulasso

Dans la soirée du 5 novembre, Debordo Dj a été momentanément arrêté à son arrivée au pays des hommes intègres avant d’être relâché après. Invité de marque pour le géant concert « les monstres du coupé-décalé », la star de la musique ivoirienne est confrontée à une grande accusation en posant les pieds sur le sol burkinabé. Il a été accusé par un organisateur de spectacle d’avoir refusé d’honorer un spectacle alors qu’il aurait touché une partie de ses droits estimée à plus d’un million francs. Le contrat avait été déniché par son ancien manager décédé alors que la star ivoirienne ne reconnaît avoir touché que 500.000 f CFA. Suite à un accord trouvé, le chanteur a pu rejoindre finalement les siens pour assurer les deux jours de concerts de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou.

Les faits dans les détails

Arafat dj, Serges Beynaud et Debordo étaient attendus dans les deux grandes villes du Burkina Faso pour deux jours d’ambiances explosives. Arrivé sur les lieux, Debordo est interpellé par les forces de sécurité de la ville de Bobo. Motif de son arrestation, un promoteur l’accuse d’avoir signé pour un cachet de 1.750.000 f CFA sans respecter le rendez-vous. Face aux irréfutables preuves présentées par l’organisateur, l’artiste aurait reconnu son tort. Mais il ne s’avoue qu’à moitié fautif car il estime avoir touché seulement la moitié du montant de l’avance fixée à 1 million de f CFA. Le promoteur réclame alors une réparation de 2.030.000 f CFA pour le préjudice subi. A l’issue d’âpres négociations, les protagonistes de cette affaire sont finalement parvenus à un accord : l’artiste reconnu coupable des faits devait en échange donner un spectacle après sa tournée avant de s’envoler pour Abidjan.

Deux jours d’intenses vibrations au Burkina

Malgré cet épisode un peu secouant pour la star ivoirienne, le giga concert de deux jours auquel il était invité avec ses confrères de la musique DJ a tenu toutes ses promesses. Le stade omnisport de Bobo a été vite pris d’assaut par les adeptes du coupé-décalé le vendredi 6 novembre dernier. Jusqu’au petit matin, l’ambiance battait son plein dans le stade, malgré l’instauration d’un couvre-feu par les autorités du pays. Le samedi 7 novembre était la consécration finale au grand stade de Ouaga qui était complètement plein aux environs de 22 heures.

Consécration traditionnelle pour les stars ivoiriennes

Au lendemain de leur spectacle à Bobo, les « monstres du coupé-décalé » comme se plaisent à les nommer les citoyens burkinabés, ont été intronisés par le chef Bobo mandarè. Désormais, les stars ivoiriennes partagent plus qu’un simple souvenir avec les habitants de Bobo-Dioulasso, ils sont à présent considérés comme des fils de la région.

38,268 total views, 42 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut