SPORT

Serges Aurier présente ses excuses après son dérapage

Le parisien Aurier temporairement suspendu du groupe attend d’être fixé sur son sort

Serges Aurier présente ses excuses au PSG après son dérapage du samedi dernier sur Periscope. Dans la nuit du 13 février, l’international ivoirien a été reconnu sur une vidéo dans laquelle il lance des propos injurieux à l’endroit de son entraîneur Laurent Blanc et certains coéquipiers parisiens. Interrogé par un fan sur ce qu’il pense de son coach, le latéral droit parisien lâche aussitôt que ‘‘C’est une fiotte’’. A la question qui lui sera posée après ‘‘Blanc, il suce Zlatan ou pas ?’’, le champion d’Afrique en 2015 répondra de la manière la moins aimable, affirmant ‘‘il lui prend les couilles mon frère, il prend tout cousin’’. Les propos injurieux à l’égard de certains joueurs parisiens s’enchaînent dès lors. L’argentin Di Maria sera traité de ‘‘guignol’’ et le portier du PSG Salvatore Sirigu qualifié de ‘‘guez’’ par le défenseur ivoirien. Très vite, les propos injurieux tenus par Aurier seront relayés sur les réseaux sociaux à son plus grand regret.

Un dérapage fermement condamné par son entraîneur

Parmi les personnes offensées par Aurier sur la bande à réagir face au scandale. Ce dernier a dénoncé l’écart de conduite exagéré de son latéral droit qu’il avait personnellement œuvré pour le faire intégrer dans l’effectif du PSG : ‘‘Je me suis vraiment engagé auprès de ma direction pour le faire venir et je trouve pitoyable les remerciements que j’ai eu’’, indiquait le coach. En réponse au manque de discipline de son joueur, Laurent Blanc a décidé de le mettre provisoirement à l’écart. Il était donc absent à la séance d’entraînement du dimanche et manquera sans le moindre doute le match aller des 8ème de finale de la ligue des champions contre Chelsea. L’année dernière il avait également raté cette rencontre de haut niveau mais pour des raisons de blessure. Alors que le feuilleton se réédite à nouveau, le défenseur se prive lui-même de ce derby dans lequel sa titularisation ne faisait aucun doute jusqu’à son dérapage.

Le mea culpa du joueur après sa gaffe

Dans un enregistrement vidéo tourné le jour de la saint valentin, Serges Aurier a présenté ses excuses à son manager et à ses coéquipiers cités dans la bande controversée : ‘‘je tiens à m’excuser auprès du coach parce que c’est lui qui m’a voulu au PSG et je lui dois beaucoup…’’. Dans son mea culpa, il reconnaît les efforts faits par son entraîneur en vue de l’insérer dans le groupe parisien dans un effectif où la concurrence entre les joueurs pour une place de titulaire est très rude. L’international ivoirien lance par la suite : ‘‘j’accepte toutes les sanctions que le club va prendre à mon encontre concernant cette histoire, car j’ai fait une bêtise et je suis impardonnable’’. Les sanctions n’ont pas encore été prises à l’égard de la démesure verbale de Serges Aurier, même s’il est déjà sous le coup d’une première censure qui est sa suspension provisoire de l’effectif parisien.

Ce que risque l’international ivoirien dans ce scandale

Les écarts de conduite sont des choses qu’on retrouve fréquemment dans le milieu du football. L’ivoirien pour sa part, n’en est pas à sa première gaffe. L’année dernière, après la qualification du PSG face à Chelsea il avait tenu des propos disproportionnés à l’encontre des arbrites sur les réseaux sociaux. Cela lui a valu plusieurs matchs de suspension. Mais cette fois la sentence pourrait être plus lourde pour le joueur et pour sa carrière au PSG.

12,177 total views, 51 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut