SPORT

CAN 2017 Gabon : La CAF suspend pour 3 mois l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey

La CAN 2017 qui se tiendra au Gabon du 14 janvier au 5 février prochain se déroulera sans la présence de Joseph Lamptey. La CAF, confédération africaine de football vient de suspendre l’arbitre ghanéen de la compétition de football suite à ses mauvaises performances pendant le match Afrique du Sud – Sénégal comptant pour la seconde journée des éliminatoires du mondial 2018.

L’arbitre ghanéen Joseph Lamptey, au cœur de la polémique depuis le penalty inexistant accordé à l’Afrique du Sud face au Sénégal (2-1), lors de la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le 12 novembre dernier, «a été suspendu pour trois mois» par la Confédération africaine de football (CAF), annonce la Fédération sénégalaise de football (FSF) dans un communiqué reçu lundi à APA.
«La CAF informe que sa Commission d’Arbitrage a pris la décision de suspendre l’arbitre Lamptey pour 3 mois, ce dernier étant donc ainsi exclu de la prochaine CAN au Gabon, en raison de sa faible performance», indique Le communiqué.

Plainte déposée par la fédération sénégalaise contre l’arbitre ghanéen

La CAF a pris cette décision à la suite d’une lettre de contestation et de protestation de la FSF sur l’arbitrage du match Afrique du Sud – Sénégal au cours duquel l’arbitre avait sifflé un pénalty contre le Sénégal à la 42e mn sur une supposée main de Kalidou Cissokho dans la surface de réparation alors que le défenseur des «Lions» avait touché la balle de la cuisse. Les «Bafana Bafana» en avaient profité pour ouvrir la marque et s’imposer à l’arrivée sur le score de 2 à 1.

Peut-on rêver d’une CAN 2017 sans incidents ?

En outre, la CAF confirme qu’elle «continuera d’agir et de sanctionner les arbitres défaillants tout en poursuivant son travail concernant leur formation», conclut le communiqué. Les décisions arbitrales ont toujours été remises en cause lors des récentes compétitions africaines de football qui se sont tenus sur le sol africain. Des pénaltys accordés à des équipes qui ne le méritaient pas, des buts injustement refusés pour des positions de hors-jeu inexistantes, l’arbitrage a beaucoup été critiqué et continue toujours de l’être. A en croire le communiqué de la CAF, des efforts seront fait au niveau de la formation pour rendre l’arbitrage à la hauteur de la prochaine coupe d’Afrique des Nations.

Source : BD/cat/APA

363 total views, 6 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut