Doumbia Major intègre la commission électorale indépendante

Publicités

Commission électorale indépendante – Membre de l’opposition, le Dr Doumbia Major fait officiellement partie du comité central de la commission électorale indépendante en Côte d’Ivoire. Le président du Congrès Panafricain pour le Renouveau a livré une interview exclusive à nos confrères d’Afrikipresse. Dans cet entretien, l’opposant ivoirien a tenu à rassurer les opposants politiques concernant son équité dans ses nouvelles fonctions à la CEI.

Doumbia Major, président du Congrès Panafricain pour le Renouveau, fait désormais partie des membres centraux de la commission électorale indépendante. Contrairement à certaines informations qui circulaient depuis plusieurs jours, le président du CPR a clairement fait savoir qu’il n’avait pas été nommé à cette nouvelle fonction, mais plutôt désignée par une coalition de l’opposition au sein de la CEI centrale. Bien avant son entrée dans la commission électorale indépendante, le président du congrès panafricain pour le renouveau avait annoncé sa candidature pour être le député de la commune d’Abobo, une circonscription dominée par le parti présidentiel RHDP. Mais à la surprise générale, après des discussions avec la direction centrale de son parti, le président du CPR a décidé de renoncer à son ambition de représenter les habitants de la commune d’Abobo au parlement ivoirien. Aujourd’hui membre de la CEI centrale, il a accordé une interview exclusive à nos confrères d’Afrikipresse.

Doumbia Major, membre de la commission centrale de la CEI, a mis fin à certains amalgames au sujet de son entrée à la commission électorale indépendante : «Il faut faire observer d’entrée que je n’ai pas été nommé par une autorité  politique quelconque, ni par la CEI comme certains tentent  de le faire croire . Certains même ont déjà commencé à laisser croire que c’est un poste de récompense. Il n’en n’est rien. J’ai été désigné par les trois groupements de l’opposition que sont : GP paix, AID et Renouveau démocratique : je n’ai pas été  nommé, ni par le gouvernement encore moins par la CEI dont  ma désignation ne fait pas partie des attributions. Après la désignation par les partis politiques, le Président de la République signe le décret et c’est ainsi pour tous les commissaires.  Lorsque Mme Lagou Henriette m’a informé de son intention de démissionner pour être candidate à Daoukro, je me suis positionné sur le poste qui revenait de droit soit à moi ou à monsieur Zadi Djédjé. Ce dernier étant candidat pour les législatives à Gagnoa, le poste me revenait de droit, vu que j’avais renoncé à aller aux législatives à Abobo et que je voulais avoir une autre expérience politique cette fois non plus comme acteur, mais comme faisant partie des arbitres. Je vais donc apprendre à mieux maîtriser le processus électoral, à côté des aînés et personnalités expérimentées que sont le président Kuibert et ses collaborateurs. Je crois que notre génération doit avoir l’humilité d’apprendre aux côtés des aînés et ne pas chercher à sauter les étapes.», a déclaré le président du CPR. Membre de l’opposition, Doumbia Major avait annoncé sa candidature aux législatives du 6 mars prochain en Côte d’Ivoire. Le président du CPR ambitionnait d’être candidat à la circonscription d’Abobo, une commune favorable au parti présidentiel RHDP.

Je ne suis plus des vôtres

«Il faut être conscient d’une chose qui fonde l’autorité du sage qu’on a choisi de devenir en fuyant le vacarme, la controverse, l’adversité et la compétition politique, c’est qu’en étant commissaire de la CEI, on ne s’appartient plus et on appartient plus à un camp politique. On fait désormais partie des sages statutaires du pays, et il faut faire en sorte que notre comportement soit en adéquation avec ce statut social formel. Il faut donc se comporter comme un sage…C’est pourquoi je voudrais dire ceci à mes amis et à ceux de mon camp politique : je ne suis plus des vôtres. N’attendez de moi aucun propos ou acte de faveur.», a déclaré le président du CPR dans un entretien accordé à Afrikipresse.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer

Publicités