Côte d’Ivoire : accusé d’avoir trahi Soro, Yaya Touré réagit

Retour au RHDP – considéré comme l’un des principaux soutiens de Guillaume Soro par le passé, le député ivoirien Touré Alpha Yaya fut l’un des tous premiers élus à quitter l’ancien chef du parlement ivoirien pour la grande coalition du RHDP. Accusé de transhumance politique et de trahison à l’endroit de l’ancien chef du parlement ivoirien, l’élu ivoirien n’a pas tardé à recadrer ses détracteurs.

Le député Alpha Yaya Touré était l’un des principaux soutiens de Guillaume Soro dans sa grande lutte pour son élection à la fonction de Président de la République. Mais bien avant que l’ancien chef du parlement officialise sa candidature, le député de la localité de Gbon annonce son adhésion au sein du RHDP de Ouattara Alassane. Depuis son retour au sein du RHDP, le député ivoirien fait l’objet de nombreuses critiques notamment de ses détracteurs. Ces derniers l’accusent de transhumance politique et de trahison à l’endroit de celui qui fut autrefois son mentor, à savoir l’ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Alors qu’il prépare sa réélection dans la localité de Gbon, le député ivoirien a saisi l’occasion pour répondre à ses détracteurs. L’élu ivoirien se défends d’avoir quitté le parti de Ouattara pour rejoindre le RHDP.

Alpha Yaya Touré a été l’une des premières personnalités politiques à tourner le dos à Guillaume Soro, pour un retour au sein du RHDP. Critiqué de toutes part par ses détracteurs, l’élu ivoirien signe et persiste qu’il n’est pas un transhumant politique, comme le font croire ses détracteurs : «J’entends certains me traiter de transhumant politique ici ou là. Des personnes qui ne connaissent pas le sens de ce mot me qualifient de transhumant politique, sans savoir de quoi ils parlent. Je le déplore très sincèrement. Un transhumant, c’est un homme qui quitte un parti politique pour un autre qui a parfois une idéologie différente de celle du premier parti. Me concernant, je ne pense pas avoir rejoint un autre parti. Je suis toujours du même côté. J’étais au RDR et je ne pense pas que le RHDP ait une idéologie différente de celle du Rassemblement des Républicains. On me dira, mais tu étais avec Guillaume Soro. Chiche. Ce dernier n’était-il pas au RDR dont il se réclamait d’ailleurs, puisqu’il s’est présenté aux Législatives 2000 sur le même ticket que   ma tantie Henriette Dagri Diabaté. Je pourrais donc employer cette image pour dire qu’en allant avec Soro, je n’avais fait que changer de chambre et non de maison. J’ai donc finalement décidé de revenir dans ma chambre, celle que j’occupais avant de rejoindre Guillaume Soro. Peut-on honnêtement parler de transhumance? Je ne crois pas.», a déclaré le député de la circonscription de Gbon qui remet son poste en jeu dans quelques semaines à la faveur des prochaines élections législatives en Côte d’Ivoire.

Soro allé trop loin

S’il reconnait avoir tenu des critiques à l’endroit du RHDP, le député ivoirien nie en revanche avoir tenu des propos offensants à l’endroit du président de la République, ce qui selon lui n’est pas le cas de Guillaume Soro, président du GPS : «Certes, j’ai critiqué le pouvoir RHDP mais jamais je n’ai invectivé le président Alassane Ouattara. Autant mon éducation que les principes que je me suis donnés m’interdisent de « cracher  » sur quelqu’un qui peut être mon père. Jamais je n’ai traité Alassane Ouattara comme quelqu’un avec qui j’ai élevé les cochons. C’est d’ailleurs cette posture qui a facilité mon retour. Puisque je n’ai pas pris un autre père comme certains, ni pris une posture d’irrévérence. Ne suivez pas mon regard !», a fait savoir le député ivoirien Alpha Yaya Touré. Rappelons que ces dernières semaines, plusieurs soutiens de Guillaume Soro ont décidé de changer de cap. C’est le cas du président du RACI, le député Soro Kanigui, qui a officiellement tissé une alliance avec le RHDP de Ouattara Alassane pour les législatives du 6 mars.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer