Elections législatives à LAKOTA : André Silver Konan recadre Lida Kouassi

Publicités

Campagne électorale – les propos tenus par l’ancien ministre de Laurent Gbagbo à la cloture de la campagne pour les législatives alimente encore les débats. Au cours d’un meeting de campagne, Lida Kouassi Moïse aurait tenu des propos pour le moins frustrants à l’endroit de son adversaire, le candidat du RHDP, invitant Kouyaté Aboulaye à aller se faire élire dans sa région.

La campagne pour les législatives en Côte d’Ivoire a officiellement pris fin dans la nuit de ce vendredi à minuit, conformément au code électoral. Dans son dernier meeting de campagne, le candidat Lida Kouassi Moise, candidat à la circonscription de Lakota, n’a pas manqué d’attaquer directement son adversaire, le candidat du RHDP Kouyaté Aboulaye. Comme il fallait s’y attendre, ces propos ont suscité de nombreuses réactions, notamment sur la toile. Journaliste ivoirien très populaire, André Silver Konan n’a pas perdu de temps pour recadrer le candidat du front populaire ivoirien version Gbagbo. Pour le journaliste, il s’agit clairement d’une stigmatisation d’une catégorie d’ivoiriens, stigmatisation qu’il a directement qualifié d’injure dans une réaction sur la toile. Les élections législatives ont lieu le samedi 6 mars sur l’ensemble du territoire national. Le RHDP espère une majorité absolue au parlement à l’issue de ces élections, tandis que l’opposition espère un bon score pour contrer le parti présidentiel et reprendre ainsi le contrôle du parlement ivoirien.

A l’occasion de son dernier meeting de clôture, Lida Kouassi Moïse s’est directement attaqué à son principal concurrent, à savoir le candidat du RHDP Kouyaté Abdoulaye. Le journaliste d’investigation André Silver Konan n’a pas manqué de recadrer le dignitaire du front populaire ivoirien : « »Quand on dit à quelqu’un va chez toi, ce n’est pas une injure ». Si vous êtes Ivoirien ou vivez en Côte d’Ivoire, vous avez déjà entendu cette phrase qui relève, en réalité de l’obscurantisme abject et n’appartient ni à notre culture d’hospitalité, ni à nos lois de cohabitation. Je m’explique. Les intellectuels ou citoyens qui continuent de croire, de penser ou de dire qu’un autre Ivoirien doit se rendre chez lui, notamment pour faire de la politique ; sont soit des ignorants, soit de mauvaise foi. Dans le cas de Moïse Lida Kouassi, qui est un maitre-assistant à l’université, qui a été ministre de la République, député de Marcory (terre originelle des Atchan, signalons-le, en passant) et qui estime aujourd’hui qu’un Malinké répondant au nom de Kouyaté ne devrait pas faire de la politique à Lakota, parce qu’il ne serait pas Dida, comme lui ; il ne s’agit pas, me semble-t-il, d’ignorance. Bref. Pour deux raisons, dire va chez toi, à un Ivoirien ou même à un étranger, c’est bel et bien une injure. D’abord parce que notre culture est faite d’hospitalité et de fraternité. La Côte d’Ivoire est un « pays d’hospitalité », une « patrie de la fraternité » et d’espérance « promise à l’humanité ». Je répète : c’est ancré dans notre hymne national, qui a une dimension spirituelle profonde, selon la vocation que nos « Pères fondateurs » ont voulu donner à ce pays… Ensuite, c’est une injure parce que cela froisse les lois de notre République. C’est une atteinte à la dignité d’un Ivoirien, que de lui dire qu’il n’est pas digne de vivre et de faire de la politique, sur un pan du territoire ivoirien. C’est une incitation à la haine, à la violence et cela peut provoquer des troubles à l’ordre public.», a déclaré le journaliste André Silver Konan.

Rompre avec les anciennes méthodes

«Jusqu’à quand certains Ivoiriens, intellectuels ou non, politiciens ou non, comprendront que la Côte d’Ivoire n’appartient à aucun Ivoirien en exclusivité et que chaque Ivoirien peut choisir de vivre où il veut et quand il veut, de sorte qu’aucun Ivoirien ne peut estimer qu’un autre doit aller chez lui ? La Côte d’Ivoire appartient à tous les Ivoiriens. Chaque Ivoirien est libre de vivre où il veut et quand il veut.», a poursuivi l’homme de médias.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer

Publicités
Boucles Créole bannière