Fiasco pour Arafat et Serges Beynaud

Amour-haine et rivalité !

Le feuilleton continue de se filer en métaphore. Arafat dj et Serges Beynaud n’en ont pas fini avec ce duel à distance qui les caractérise. Ils ont remis le couvert avec leurs titres respectifs « Akrakradjo » et « Tapis vélo ». Mais cette fois ci c’est le public qui le «clash », du moins en partie.

‘’Accelerate’’ on ‘’Tapis vélo’’

Arafat et Serges Beynaud captent à nouveau l’attention des mélomanes ivoiriens avec leurs nouveaux joyaux musicaux fraichement sortis de leurs studios. Il s’agit de l’album Accelerate d’où est extrait « Akrakradjo » pour Serges Beynaud et le single « Tapis vélo » pour Arafat Dj. Deux bijoux accueillis froidement par le public, comme quoi il y a toujours une première fois à tout.

Un featuring annoncé, que nenni!

Alors que tout le monde s’attendait à ce que leur nouvelle actualité musicale à eux deux soit le featuring qu’ils avaient conjointement annoncé avec pompe et qui a tenu en haleine tous les amoureux de la musique ivoirienne, ils sortent pour l’un un album et pour l’autre un single. Ce qui prend à contre-pied le public qui attendait cette « bombe ». La déception de ne pas voir ce « morceau de l’année » s’est davantage accrue avec la fadeur que ces deux morceaux auraient laissée comme impression aux mélomanes.

Mi-figue mi-raisin

C’est à cœur-joie qu’une partie du public goûte aux délices proposés par nos deux stars quand une autre partie rejette ces « nouveaux bébés » en qui ils semblent ne pas se reconnaitre et reconnaitre leurs idoles. Comme on le voit, sur les réseaux sociaux c’est la bataille aux critiques. Chacun y va de son avis autant sur le morceau de Yôrôbô que sur l’album du mannequin du coupé décalé.
Quand certains se délectent de deux nouvelles galettes musicales très croustillantes d’autres au contraire, les plus nombreux, manifestent leur déception.
De l’avis général l’album de Beynaud est une œuvre « pas cuite », une sortie un peu trop hâtive ou peut être hâtée. Pour eux la fadeur de l’album n’a d’égale que l’empressement avec lequel il l’a fait sortir. »Il aurait dû mieux la mûrir et rien ne le pressait ». Entend-on dire.
Pour Arafat le Zeus d’Afrique ce sont les mêmes critiques. Tapis velo sonne comme une dégradation de son statut. Mais contrairement à Serges Beynaud le public attendrait le clip pour pouvoir se prononcer véritablement sur ce sujet. Le clip officiel est censé sortir ce mercredi à 18h.Ce sera peut être l’occasion pour Arafat de donner des couleurs à un single dont on critique la monotonie.
Serges Beynaud l’auteur des meilleurs clips de la musique ivoirienne.
Serges Beynaud n’a pas eu la même chance, lui qui se démarquait toujours avec ses clips sur mesure et toujours bien orchestrés. Ce qui montre l’ampleur de la déception parmi le public. « Akrakrabo » n’a eu, selon certains, de mérite que dans la beauté du clip, un clip haut en couleur et en personnage, un scenario et des décors de perfectionnistes.

La rivalité a t’elle tué le talent?

Même si Beynaud ne fait pas directement référence à Arafat, son album sonne comme une réponse voilée à cet eternel rival. Quant à Arafat son attaque est à peine voilée dans le morceau « Tapis vélo » où il dit à la fin: «Lorsque tu sais que t’es un crabe faut reconnaitre que les humains vont te manger! ».Manger c’est bien ce qu’Arafat veut faire de son rival. Faire de lui une bouchée musicalement parlant. Mais apparemment c’est plutôt son morceau qui a été au menu des critiques des détracteurs et des fanatiques déçus.
En attendant de voir la suite de ce feuilleton le public pourra à loisir spéculer sur chacune des phrases de ces morceaux pour en tirer la quintessence sous l’aulne de la rivalité.

4,347 total views, 64 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !