in

Langue Africaine : A la découverte du Peul, langue officielle du Sénégal

Le Sénégal est un pays d’Afrique de l’ouest situé sur la côte occidentale du continent. D’une superficie totale de 196.722 Km² il aurait à ce jour une population estimée à 14.354.690 habitants répartis dans vingt et une langues codifiées telles que le Sérère, le Mandinka, le Wolof et le Peul.

Cette dernière a été érigée en langue officielle avec le Français, le Wolof et le Sérère.
Le Peul est incontestablement le dialecte le plus répandu d’Afrique. Au Sénégal il fait partie des langues codifiées destinées à l’enseignement national.
En revanche il n’est pas omniprésent dans la société et les médias comme l’est le Wolof.

De l’origine du peul au Sénégal et sa répartition

Le Peul comme nous l’avons dit plus haut, est une langue très répandue en Afrique principalement en Afrique de l’ouest et du centre. Il n’est donc pas spécifique au Sénégal. En effet le Peul est présent dans des pays comme le Mali, la Guinée, le Burkina, le Niger, le Tchad, le Nigeria et même la Centrafrique. Aussi appelé Pular, Poular ou Fulfuldé, le Peul est une langue nilo-saharienne proche des Songhaï, Haoussa ou Subalbé. La population peule serait originaire de l’Egypte ancienne et du Sinaï précisément selon certains chercheurs comme Cheikh Anta Diop ou Tierno Monénembo. C’est de ces régions qu’ils auraient migré vers les provinces actuelles qu’ils occupent. Au Sénégal, le Peul occupe les provinces du nord dans l’ancien Fouta-Toro c’est-à-dire dans les régions de Podor, Kanel ou encore Bakel. Les Peul pratiquent essentiellement de l’élevage de transhumance ce qui leur vaut parfois des conflits avec certains agriculteurs.

Structure et modulation du peul

Même si le Peul a connu une glorieuse histoire avec des empires tels que ceux du Macina, du Fouta-Toro et du Fouta-Djalon, il n’a pas eu une forme écrite. Essentiellement orale, il se transmet aux nouvelles générations par l’entremise des anciens et des femmes à travers les chants, les contes et les comptines. Mais plus encore, le rôle de transmetteur de la langue et des valeurs peuls est l’apanage des griots présents chez certains peuples comme les Mandingues ou les Wolofs. Ainsi les Peul auraient une littérature faite de poésie, de chant et d’épopées qui sont comme des joutes verbales. Ci-dessous vous pouvez avoir une idée de la langue peule :
« Enfant » se traduit par « Biddo », « Manger » par « Nyaamde », « Mère » par « Inna » ou « Bonjour » par « Djarama ».

La place du Peul dans la société sénégalaise

Le Peul est encore de nos jours la 2e langue locale derrière le Wolof, mais elle a perdu son avantage sur le Français. En effet, avant les années 2000, la langue peule représentait 24,3% de la population sénégalaise, mais au début des années 2000, son pourcentage chute à 15,4% derrière le Français, 23%. Aujourd’hui donc 2.210.622 Sénégalais seraient originaires du Peul ou le parleraient couramment. Macky Sall, Mamadou Dia, Baba Maal ou Habib Beye sont quelques-uns des illustres fils peuls.
La langue peule est la deuxième langue du Sénégal au regard du nombre de locuteurs. Ses natifs sont généralement des pasteurs ou des commerçants comme les boutiquiers de Côte d’Ivoire. Cependant, si l’ethnie Peul est plus ou moins bien intégrée au Sénégal, elle ne l’est pas dans certains pays où elle est traitée d’apatride.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Langue Sénégal : Diola-fogny, une langue commune à la Sénégambie

Les dix ethnies les plus importantes au Kenya