Décès de Gon Coulibaly : Alassane Ouattara et Alpha Blondy profondément attristés

Mort du premier ministre ivoirien – Après avoir pris part au conseil des ministres du mercredi 8 juillet, le premier ministre ivoirien a été pris d’un malaise dans l’après-midi. Evacué d’urgence à la polyclinique PISAM. Le décès du chef du gouvernement qui rentrait tout fraichement à Abidjan après deux mois de soins en France, sera officiellement annoncé sur les antennes nationales par le secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi. La classe politique ivoirienne unanimement rendue hommage au candidat de la coalition RHDP à la présidentielle d’octobre.

La mort d’Amadou Gon Coulibaly est une immense perte pour la Côte d’Ivoire, plus particulièrement pour sa famille politique. Il y’a quelques mois, le premier ministre ivoirien avait été investi comme candidat du parti unifié à la présidentielle d’octobre prochain, une désignation qui avait été saluée par la grande majorité des cadres du RHDP. Evacué sur la France pour un contrôle médical, Amadou Gon Coulibaly avait passé plus d’un mois dans l’Hexagone, une absence qui avait suscité de nombreuses spéculations sur son état de santé. Le président Ouattara Alassane a rendu un vibrant hommage à son premier ministre après son décès. La classe politique ivoirienne dans son ensemble a rendu hommage au candidat désigné du HRHDP à la présidentielle ivoirienne. Le chanteur ivoirien Alpha Blondy n’a pas manqué aussi de réagir au décès du premier ministre ivoirien, mort dans l’après-midi du mercredi 8 juillet après un conseil des ministres à la Présidence de la République.

«La Côte d’Ivoire est en deuil.  J’ai la profonde douleur de vous annoncer que le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, Chef du Gouvernement, nous a quittés, en début d’après-midi après avoir pris part au Conseil des Ministres de ce mercredi 8 juillet 2020, au Palais de la Présidence de la République.  Je voudrais, au nom du Gouvernement et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus attristées à la grande famille Gon Coulibaly, à toutes les familles alliées ainsi qu’à l’ensemble des Ivoiriens.  Je rends hommage à mon jeune frère, mon fils, Amadou Gon Coulibaly, qui a été, pendant trente ans, mon plus proche collaborateur.  Je salue la mémoire d’un homme d’Etat, de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la Patrie. Il a incarné cette jeune génération de cadres ivoiriens de grande compétence et d’extrême loyauté à la Nation.  Avec la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation.», a déclaré le président de la République, dans une déclaration officielle lue par Patrick Achi sur les antennes nationales. Malgré la rivalité politique, le président du PDCI RDA n’a pas manqué de rendre un grand hommage au candidat du RHDP décédé à Abidjan dans l’après midi du mercredi 8 juillet. Le monde de la culture a également rendu un hommage au premier ministre. Star interplanétaire du reggae, Alpha Blondy a confié sa profonde tristesse après la mort du premier ministre ivoirien.

L’hommage d’Alpha Blondy

«Mon frère Amadou,  Ainsi, tu nous as devancé. La mort est le partage de tous les humains et de tout vivant.  Merci pour tout!!!!! Merci pour tout ce que tu as fait pour ce Pays dans la mission que Dieu t’a confié. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi.  Tu es un homme de valeur, loyal et de grandes compétences. On se souviendra de ton acharnement au travail, malgré la fatigue, prêt à servir ton pays. La Côte d’ivoire pleure un de ses chers fils.  Repose en paix, dans la paix de Dieu. Nos prières t’accompagnent dans ce divin sommeil.  Même si ma tristesse est immense à l’annonce de ta disparition, je continuerai à penser à toi avec grand respect et toujours une grande émotion.  Ces quelques mots pour présenter ma compassion et mes sentiments les plus attristés à la grande famille Gon Coulibaly en ce jour difficile. », a révélé le chanteur ivoirien Alpha Blondy.

Vous pouvez aussi aimer