Deux présidents africains humiliés par Macron à l’Elysée

Alors qu’il tente de consolider les liens existants entre la France et ses anciennes colonies, Emmanuel Macron multiplie les gestes qui suscitent l’indignation de certaines élites africaines. A l’occasion d’un sommet Europe-Afrique sur la crise migratoire que traverse le Vieux Continent, le président français a réservé un accueil pour le moins inattendu à ses homologues africains au palais de l’Elysée.

Indignation et humiliation, c’est le sentiment qu’éprouve la majorité des africains suite à la manière dont deux chefs d’Etats du continent noir ont été accueillis par Emmanuel Macron au palais de l’Elysée. Il y’a de cela de quelques jours, trois chefs d’Etats africains étaient reçus par le nouveau locataire de l’Elysée pour un mini-sommet sur la crise migratoire que traverse le Vieux Continent. Idriss Deby du Tchad, Mahamadou Issoufou du Niger et Macky Sall du Sénégal sont les trois présidents africains qui ont été invités pour ce sommet. Si dans l’ensemble les choses se sont bien passées, de nombreux intellectuels n’ont pas daigné laisser passer la manière dont Emmanuel Macron a reçu ses hôtes à leur arrivée au palais de l’Elysée. Comme le montrent plusieurs vidéos diffusées en long et en large sur les réseaux sociaux, le chef d’Etat français a accueilli ses homologues africains en compagnie de son chien. Cela peut surprendre certains mais Macron était en compagnie de son chien lors qu’il est allé à la rencontre d’Idriss Deby et de Mahamadou Issoufou à leur arrivée au palais présidentiel français. Comme il fallait s’y attendre, cette initiative du président français a ravivé les flammes d’un sentiment néocolonialisme chez plusieurs intellectuels du continent noir qui voient en cet accueil inhabituel une nouvelle forme d’humiliation des dirigeants africains.

Macron s’attire les foudres des intellectuels africains une nouvelle fois

L’accueil des deux chefs d’Etats africains (Idriss Deby et Mahamadou Issoufou) par Emmanuel Macron en compagnie de son chien a offert une occasion à certains intellectuels de fustiger le président français. Selon certaines élites africaines anti-impérialistes, il s’agit qu’un grave manque de respect et de considération pour des chefs d’Etats africains. Mais encore une fois, aucun dirigeant du continent ne s’est prononcé sur cet accueil réservé à Idriss Deby et Mahamadou Issoufou à l’Elysée. Même s’il tente de normaliser les relations entre la France et l’Afrique en du continent noir en multipliant les sommets et rencontres avec les présidents, les boulettes commises par Emmanuel Macron poussent certains africains à se forger une tout autre image de lui et de la France. A titre de rappel, le président français s’était attiré les foudres de la classe politique africaine après avoir comparé les africains à ‘‘des fornicateurs invétérés au point d’avoir entre 7 et 9 enfants par femme’’. En réponse à ces critiques offensantes, Macron s’était fait tacler par un ex-camarade de l’Ena à travers une lettre ouverte. En accueillant deux chefs d’Etats africains en compagnie de son chien, le président français attise encore les flammes au moment où les relations entre la France et certains pays d’Afrique ne sont pas au beau fixe.

168 total views, 2 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !