ACTUALITE

Journée nationale de l’hépatite C : traitements efficaces et accessibilité des nouveaux médicaments en Afrique

Journée nationale de l’hépatite C : traitements

L’un des fils conducteurs de la journée nationale de l’hépatite C qui sera célébrée le 15 octobre 2016 dans l’Hexagone sera sans doute l’accessibilité de ces nouveaux traitements efficaces. Selon les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), entre 130 et 150 millions de personnes à travers le monde seraient porteuses de la maladie chronique. Rendre accessible ces médicaments efficaces en Afrique est l’un des grands défis à relever pour les années à venir.

La journée nationale de l’hépatite C, prévue pour le samedi 15 octobre 2016 en France, sera l’occasion pour les acteurs de la santé publique de faire un état des lieux de la lutte contre la maladie. A ce jour, aucun vaccin n’a été trouvé contre la maladie, en dehors de quelques traitements mis en place par certains chercheurs. Mais en dépit de tous ces remèdes jugés efficaces, les statistiques à l’échelle mondiale restent toujours alarmantes. Dans son dernier rapport qui date de juillet 2016, l’Organisation Mondiale de la Santé a rappelé qu’environ 150 millions de personnes, soit à peu près 3% de la population mondiale, souffrent encore de cette maladie chronique. L’Afrique fait malheureusement partie des continents les plus touchés les hépatites C, une situation alarmante que l’indisponibilité des nouveaux médicaments rend encore plus inquiétante. Par exemple, selon le ministère de la santé au Maroc, 1 marocain sur 100 serait porteur de cette maladie chronique. Comment faire de l’accessibilité des soins une réalité pour l’ensemble des pays africains ?

L’accessibilité des traitements au cœur de la journée nationale

L’un des obstacles majeurs à l’accessibilité des médicaments contre l’hépatite C, reste sans doute le coût de la cure. A titre d’exemple, le traitement mis en place par l’américain Gilead, l’un des géants de l’industrie pharmaceutique, coûte 84.000 dollars en Outre Atlantique. Présent également en Afrique, plus précisément en Egypte, l’entreprise pharmaceutique a récemment mis l’un de ses remèdes à la disposition des malades dépistés en Egypte au prix de 900 dollars. C’est un tarif largement raisonnable par rapport au prix d’une prestation aux USA mais 900 dollars en Afrique ça reste une somme encore inaccessible pour des millions de citoyens lambda. En France, les soins coûtent excessivement chers et peuvent même atteindre la bagatelle de 60.000 euros. L’exorbitance des prix a eu de lourdes conséquences sur la prise en charge des cas dans l’Hexagone ces dernières années. Pour des raisons budgétaires, très peu de personnes ont pu accéder aux nouveaux médicaments mis sur le marché : « 32.000 malades ont été traités en 2014 – 2015 » mais, poursuit le professeur Jean-François Delfraissy, « cette fois 150.000 à 180.000 personnes vont être concernées », a-t-il confié au journal Le Figaro. La journée nationale de l’hépatite en France sera donc axée sur la question d’accessibilité des remèdes dont les coûts sont pris en charge par le gouvernement à travers la sécurité sociale. Un géant de l’industrie pharmaceutique marocaine a aussi mis en vente des remèdes mais l’accessibilité n’est pas donné à tout le monde. Le tarif d’une cure chez le marocain Pharma 5 est évalué entre 41.000 et 74.000 euros.

Les africains peuvent-ils rêver d’un continent sans hépatite C ?

Avec les coûts exorbitants des traitements contre la maladie chronique, l’on est tenté de dire que l’Afrique ne sera pas débarrassée de l’hépatite C de sitôt. Mais le pari d’un continent sans VHC n’est pas pour autant un combat perdu d’avance. Des chercheurs expérimentent actuellement en Malaisie et en Thaïlande de nouveaux traitements efficaces qui seront dix fois moins chers que ceux proposés par les entreprises pharmaceutiques. Si les essais deviennent concluants, le monde entier aura alors la chance de bénéficier du tout premier remède contre la maladie chronique qui coûte seulement 300 dollars. Des chercheurs ont longuement échangé sur le sujet sur les antennes de rfi.fr/emission/20161014-journee-nationale-hepatite-jean-michel-pawlostky-nabil-debzi-alain-attia-medecins-du-monde-marielle-chappuis.

1,264 total views, 18 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut