in

Debordeau Leekunfa : ce 5 mai le Wiz Agara veut la peau d’Arafat et de sa bande

Debordeau Dj, alias le Wiz Agara, avait prévenu son adversaire actuel Arafat Dj qu’il mettrait fin à sa carrière ce 5 mai 2017. Propos prétentieux pour les uns, clin d’œil amical pour le buzz pour d’autres. Quoiqu’il en soit l’auteur de « American Soldier » semble se plaire dans sa dynamique « destructrice » de l’image d’Arafat Dj en annonçant l’apocalypse pour celui-ci ce fameux 5 mai.

Attiser la curiosité du public

« La fin justifie les moyens » avait déclaré le philosophe italien Machiavel dans son célèbre ouvrage Le Prince. Dans une certaine mesure Arafat mais plus encore Debordeau semble avoir capté le message. Pas de quartier pour l’adversaire en face. Tous les coups sont comptabilisés tant qu’ils alimentent le buzz sur la toile et dans les milieux du showbiz. Debordeau, depuis quelques jours, procède à un lynchage systématique d’Arafat en termes d’images. Il ne se passe plus de jours sans que Debordeau réponde à Arafat par des publications qui tourne en dérision. Le Wiz Agara promet que son album ferait l’effet d’une bombe ou mieux d’un seau d’eau sur la flamme fragile d’Arafat.

Ironiser pour marquer des points

Dans une publication pleine d’ironie sur sa page officielle Facebook, Debordeau Leekunfa faisait passer Arafat dj pour un looser. Une photo retravaillée de celui-ci le montrait tout larmoyant comme un défaitiste. Le Maîtré-Maîtré qui revient d’une tournée européenne, prédit des jours sombres à Arafat comme un prophète de mauvais augure. Si certains internautes apprécient l’humour « délicieux » de leur idole d’autres par contre perçoivent cette allusion comme de la vanité envers un artiste qui n’a plus rien à prouver. Pour eux le Wiz Agara devrait se concentrer sur sa promotion et sur son travail qui va payer s’il se tient à l’écart des polémiques fortuites.

Bebi Philippe en renfort pour mettre Arafat à la place qu’il mérite

Nul n’est sans savoir les frictions, mieux le conflit, qui oppose en ce moment Arafat dj et son ancien arrangeur Bebi Philippe. Celui-ci accuse celui-là de faire preuve d’une ingratitude et d’une insolence inouïe. Quant à Arafat, il pense que le chanteur et arrangeur est un grand rancunier doublé d’un aigri. Mais voilà l’arrangeur Bebi Philippe fait bien le buzz en ce moment. Il arrange notamment la révélation féminine ivoirienne de l’année Rocky Gold. C’est dans son laboratoire que le Wiz Agara travaille sa bombe.

On s’appelle

Mister BBP promet une saveur aux mélomanes ivoiriens. Pour soutenir son ami Debordeau Leekunfa, il se prête au jeu du commentaire sur la page de celui-ci. « On s’appelle » c’est le slogan qu’on se passe pour parler du morceau dit de l’année qui sortira demain. Les fanatiques demandent un extrait, un avant-goût, mais le duo collaborateur prône la patience. Ils disent « On s’appelle ». Certainement une collaboration qui n’est pas du goût de l’Influenmento qui doit certainement ruminer sa vengeance tout en musique demain. Mister Bebi Philippe qui ne fait pas dans la dentelle déclarera sur une tonalité sentencieuse : « Les petits CHANTAIRES là, comme je fabrique les Numéros un, je vous laisse avec mon Numéro Un… ». Vivement ce 5 mai 2017 !
Tout ce que le public attend maintenant c’est surement le dénouement de ce feuilleton qu’on pourrait aisément nommer, sans peine de droits d’auteur, le « Défi Gagnant ».

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

SERGE BEYNAUD : SECRETS INEDITS et JAMAIS ENTENDUS

Arafat Dj : l’artiste soulève la polémique à la veille de la sortie de son album