AS Monaco : Niko Kovac s’incline pour son premier test face à Liège

Match amical – y’a quelques jours, la direction de l’AS Monaco officialisait la venue de l’ancien footballeur croate Niko Kovac au poste d’entraineur, en succession à Robert Moreno, viré après une saison plutôt mitigée des monégasques. Le club de la principauté s’est incliné dans les derniers instants de la rencontre face au Standard de Liège. En conférence de presse, le nouvel entraineur de l’ASM est longuement revenu sur cette défaite du club monégasque en amical face au club belge. Sans pour autant blâmer ses joueurs, l’ancien footballeur croate n’a pas apprécié la défaite de son club face au club belge.

Niko Kovac a dévoilé en conférence de presse ses grandes ambitions pour l’AS Monaco, club qui autrefois faisait la fierté de plus d’un en France. Il y’a quelques jours, le club de la principauté annonçait la venue de l’entraineur croate sur son banc, pour une durée de trois ans, avec une possibilité de prolongation. L’ASM entamera donc la nouvelle saison de ligue 1 avec un nouvel entraineur sur le banc. Dans la soirée du mercredi l’ancien joueur croate faisait sa grande première avec son nouveau club. En amical contre le Standard de Liège, les monégasques se sont inclinés dans les derniers instants de la rencontre. En conférence de presse, le nouveau manager de l’ASM est revenu sur sa première défaite avec le club en tant qu’entraineur. Pour Kovac, il ne fallait pas attendre grand-chose de cette rencontre, puisque son équipe n’a eu que très peu de temps pour préparer ce match contre le club belge.

«L’AS Monaco est heureux d’annoncer l’arrivée de Niko Kovac au poste d’entraîneur. Le technicien croate a paraphé un contrat de trois ans, avec une option de prolongation. Après une carrière de joueur professionnel pleine qui l’a mené à disputer deux Coupes du monde avec la Croatie (2002 et 2006) et deux Championnats d’Europe (2004 et 2008), Niko Kovac entraîne les Espoirs croates et devient le sélectionneur de la sélection nationale croate entre 2013 et 2015, permettant à la Croatie de disputer le Mondial 2014.  Finaliste en 2017, il décroche la Coupe d’Allemagne 2018 en tant qu’entraineur de l’Eintracht Francfort, trente ans après le dernier trophée majeur obtenu par le club allemand. Cette même saison, il parvient à qualifier le club en Coupe d’Europe, un an après avoir contribué à son redressement.», indiquait le club de la principauté dans un communiqué officiel il y’a quelques jours. Malgré un palmarès plutôt flatteur, l’ancien footballeur croate devenu manager s’est incliné dans la soirée du mercredi face au Standard de Liège, club de première division belge. La réaction de Niko Kovac après cette défaite était très attendue : «Il était important d’avoir une bonne vue d’ensemble de tous les joueurs et le match que nous venons de disputer s’inscrit dans ce cadre. Nous avons vu beaucoup de choses aujourd’hui, dont certaines intéressantes, notamment en première période. Je déteste perdre un match mais certaines fois, on peut apprendre d’une défaite. Je pense que c’est le cas aujourd’hui. Ce genre de défaite dans une rencontre amicale peut permettre aux joueurs de prendre conscience de l’importance d’effectuer une bonne préparation pour nous améliorer. Nous avons seulement eu deux séances en deux jours, on ne peut pas attendre beaucoup de ce match… Mais nous avons du temps à disposition pour bien nous préparer et progresser. Nous avons commis des erreurs aujourd’hui mais cela fait partie du jeu, il faut apprendre de celles-ci et travailler pour les corriger.», a révélé le nouveau manager de l’AS Monaco.

Un nouveau chapitre avec Niko

«Nous sommes très heureux d’accueillir Niko Kovac au Club. Cette saison, s’ouvre un nouveau chapitre pour l’AS Monaco, avec une orientation sportive affirmée et alignée sur les objectifs du club. Cette direction sera incarnée, au poste d’entraîneur, par Niko. Niko est reconnu pour son travail en sélection comme en club, dans la progression de jeunes talents, la gestion de joueurs confirmés et la capacité à obtenir de très bons résultats.», indiquait le vice-président de l’ASM.

Vous pouvez aussi aimer