Election FIF : Mamadou Soumahoro fait de graves révélations

Présidence de la Fif – Suite au retrait officiel de Sidy Diallo, son vice-président Sory Diabaté a décidé de briguer la présidence de la fédération ivoirienne de football. Face à sa candidature, celle de Yacine Idriss Diallo, qui est soutenu par de nombreux anciens joueurs, mais aussi la candidature de Didier Drogba, l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire. Alors que la commission électorale était censée dévoiler la liste des candidatures officiellement retenues, un communiqué de la FIF est venu annoncer la suspension du processus électoral en cours.

L’élection à présidence de la FIF suit son chemin avec son lot de révélations. Ces dernières semaines, les candidats à la succession de Sidy Diallo se sont livrés à une guerre sans merci pour la recherche de parrainages. Les trois candidats en lice sont parvenus à déposer les dossiers à la date indiquée par la commission électorale de la fédération ivoirienne de football. Mais aucun des trois prétendants ne sait à ce jour si sa candidature est validée ou pas, puisque la commission électorale n’a pas été en mesure de dévoiler dans les délais impartis, la liste des candidatures acceptées, après épluchement des trois dossiers de candidature. Membre de la commission électorale de la fédération ivoirienne de football, Mamadou Soumahoro a récemment fait des révélations sur le blocage actuel dans le processus électoral. A en croire le membre de la commission électorale, des menaces auraient été proférées à son encontre s’il ne validait pas la candidature de Didier Drogba dans cette élection.

«Quand Didier Drogba est venu déposer son dossier, il y’avait du monde. Nous avons pris peur. Tous le monde a eu des menaces dans la commission. « Si vous êtes garçons, elminez la candidature de Drogba, vous allez voir ce qu’on va vous faire. Soumahoro, on connaît chez toi, on est allé mettre une croix devant ta maison. Moi ça ne me dit rien. Sam Etiassé est en contact avec le DG de la Police. Il nous a dit, si dimanche nous sortons une décision, lundi ça allait se gâter. Nous avons eu tous peur. Dimanche, Sam Etiassé nous appelle et dit, « venez qu’on fasse une réunion pour terminer, parce qu’il paraît que les 3 ponts seront bloqués». Au vu de tous ça, qu’est ce qu’on fait ? On se dit, nous sommes envoyés pour faire une mission, mais comprenons aussi l’environnement. Donc, il y a certains points sur lesquels, nous devons voir ce qui peut passer…Nous avons voté et adopté le double parrainage, on a même dit parrainage multiple. Il y a eu 5 qui ont voté (oui) et 3 (non). J’ai organisé les assemblées générales de 19 fédérations sportives en Côte d’Ivoire depuis 2016. Ça fait jurisprudence. Quand un membre du comité directeur est candidat, il démissionne. Quand vous dites, c’est pas dans textes de la FIF, Ok, je suis d’accord, je lève le pied.», a déclaré Mamadou Soumahoro, membre de la commission électorale de la fédération ivoirienne de football. Pour l’heure, c’est la grande confusion à la FIF, puisque le processus électoral en cours est bloqué depuis plusieurs jours ; Face à cette situation, le président de la fédération ivoirienne de football a pris des mesures drastiques.

Suspension du processus électoral

«Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d’éligibilité…Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n’était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF…Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020.», a déclaré Sidy Diallo dans un communiqué.

Vous pouvez aussi aimer