Défaite des bleus : Didier Deschamps explose de colère

Equipe de France – La trêve internationale démarre du mauvais pied pour les hommes de Didier Deschamps. Alors qu’ils recevaient l’équipe de Finlande, les bleus se sont inclinés à domicile à l’issue d’une rencontre dominée par l’équipe scandinave. Comme il fallait s’y attendre, les réactions ont été sévères après cette grosse défaite des bleus à domicile. Le sélectionneur Didier Deschamps n’y est pas allé de main morte avec ses joueurs, à l’instar du chroniqueur sportif Pierre Ménès.

La défaite de l’équipe de France face à la Finlande mercredi soir était logique, selon les propres termes employés par Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, en conférence de presse, après la rencontre amicale. Malgré un effectif renforcé avec l’arrivée de nouvelles recrues, dont Thuram, l’équipe de France a été en dessous des attentes dans la soirée du mercredi face à la sélection scandinave, une défaite historique puisqu’il s’agit de la toute première victoire de la Finlande face à la France, en une dizaine de confrontation environ. Pour la prochaine rencontre de ligue des nations face au Portugal, les hommes de Didier Deschamps devront montrer un autre visage, puisque le Portugal n’a eu aucune difficulté à s’imposer dans son match amical par le score de 7-0.

La défaite de l’équipe de France en amicale contre la Finlande laissera un gout amer aux hommes de Didier Deschamps. L’équipe de France n’a pas réussi à s’imposer mercredi soir face à une équipe scandinave déterminée, une défaite qui parait logique selon le sélectionneur des bleus : «On a été en dessous de ce que j’attendais. Tout ce qui est générosité, engagement, duels, ils ont mis en face ce qu’il fallait. Nous, pas suffisamment, même si ça ne nous a pas empêchés de faire un bon début de match. On prend des buts évitables comme souvent. (…) J’ai utilisé le terme de piqûre de rappel avec les joueurs. On a pris une bonne gifle, je ne vais pas trop m’attarder dessus, c’est factuel. Le résultat est logique. On a pris une bonne leçon. Parfois, ça ne fait pas de mal… On va y aller avec d’autres arguments que ce qu’on a mis ce soir. C’est essentiel. Quand on enchaîne des matches tous les trois jours, on n’a pas le temps de s’endormir sur celui qui vient de passer», a martelé Didier Deschamps en conférence de presse, après la rencontre mercredi soir. Rappelons que les bleus ont concédé les deux buts de la rencontre en première période. L’on s’attendait à une meilleure réaction des hommes de Deschamps en seconde période, mais la détermination était visiblement scandinave mercredi soir dans ce choc amical. La réaction de Pierre Ménès après cette défaite des bleus était beaucoup plus acérée : «Un désastre absolu. Il est totalement hors du coup physiquement parce qu’il joue très peu avec United. Il a fait preuve d’une nonchalance et d’une imprécision qui ne pardonnent pas à ce niveau-là… À un moment donné, quand tu ne joues jamais avec ton club et que les années passent, cela commence à se voir. Il est totalement hors du coup physiquement, ne s’est pas créé une seule occase et a été dominé au duel par les Finlandais», a lancé le chroniqueur sportif français sur les antennes de Canal+.

Un match décisif samedi

Cette défaite va-t-elle impacter le moral des troupes avant le choc face au Portugal dans quelques jours ? Pour Steve Mandanda, « Non, ce n’est pas une défaite sans importance. Ça reste une défaite pour l’équipe de France et ce n’est jamais bien. Y a pas mal de leçons à tirer, notamment dans l’état d’esprit. On est tombés face à une équipe qui en voulait plus que nous, qui courait plus que nous et qui mettait plus d’engagement. Il y a pas mal de leçons à tirer, mais il ne faut pas non plus trop tomber dans le négatif car il y a un match samedi. Et c’est celui-là qui sera décisif.»

Vous pouvez aussi aimer