SPORT

Classement des footballeurs africains les mieux payés en 2016

Classement foot Africain

Avant le démarrage de la prochaine saison, retour sur le classement des footballeurs africains qui ont été les mieux payés au cours de l’année 2016. Notre choix s’est limité sur les dix meilleurs joueurs du continent noir à avoir touché des salaires à couper le souffle. Sans grande surprise, on retrouve toujours au sommet du podium l’ivoirien Yaya Touré, comme c’était le cas en 2015. Mais il est suivi de près par son plus grand rival, le ghanéen Gyan Assamoah qui évolue désormais dans le championnat asiatique.

Focus sur la masse salariale des dix meilleurs joueurs du continent noir

Le classement 2016 des footballeurs africains professionnels les mieux payés est disponible depuis quelques temps. Les contrats publicitaires ainsi que les salaires touchés par les joueurs dans leurs différents clubs ont été pris en compte. Comme l’an dernier, le duo en tête conserve de loin son avance sur les 8 autres de ce top 10. La masse salariale des dix meilleurs joueurs d’origine africaine s’élève à 90,4 millions d’euros. Sur ce podium très serré, on retrouve deux ivoiriens, trois ghanéen, un togolais, un gabonais, un marocain, un sénégalais et un professionnel égyptien. Découvrons ensemble le top ten des meilleures stars africaines qui se sont non seulement distinguées sur le terrain, mais aussi grâce aux salaires astronomiques qu’ils ont touchés durant la saison 2016.

1- Yaya Touré domine à moitié le classement

Pour la deuxième année consécutive, le capitaine des éléphants reste leader du top 10 des footballeurs africains les mieux payés de la saison 2016. Cette année, le milieu de terrain des citizen a empoché la somme de 18 millions d’euros sur le terrain et grâce à ses revenus publicitaires qui ont considérablement augmenté. Mais si le quadruple ballon d’or conserve sa première place, il est revanche devancé par son poursuivant direct, le ghanéen Gyan Assamoah au niveau des salaires. Avec un salaire qui était fixé au départ à 16,7 millions d’euros, Yaya Touré touche aujourd’hui avec son club de Manchester City la bagatelle de 13,5 millions d’euros par an comme salaire net. Il doit donc sa première place aux nombreux sponsors qui l’ont sollicité au cours de cette saison.

2- Gyan Assamaoh encore dauphin en 2016

Avec un revenu total estimé à 17,5 millions d’euros, Gyan Assamoah reste le dauphin du classement pour la deuxième année consécutive. L’ancien international des blacks stars a succombé à l’offre du club chinois du SIPG de Shanghai l’an dernier, un contrat qui l’a propulsé à la seconde place du podium. Avec le SIPG, Assamoah touché cette saison un montant global de 17,5 millions d’euros. Il est actuellement payé à 15 millions d’euros net et avec ses contrats publicitaires, il gonfle ses revenus de 2,5 millions d’euros et se rapproche ainsi de son concurrent direct.

3- André Ayew : le contrat qui a tout changé

Certains le voyaient finir sa carrière à Marseille comme son père mais André Ayew a finalement décidé de mettre les voiles pour d’autres horizons après la saison 2015. Après un passage éclair en Angleterre à Swansea, le finaliste malheureux de CAN 2015 a aussitôt levé l’ancre pour le Pays de Galles. Grâce à son transfert du Royaume Uni au championnat anglais, il a empoché une indemnité de départ qui s’élève à 8 millions d’euros. En revanche, son salaire est loin d’être aussi énorme que celui de ses prédécesseurs. Le club gallois auprès duquel il s’est engagé pour 4 ans lui versera un salaire annuel net de 3,1. Avec ses 700.000 euros de primes, il avoisine une rémunération globale estimée à environ 12 millions d’euros.

4- Gervinho propulsé par la Chine

Connu à l’état civil sous le nom de Yao Kouassi Gervais, l’attaquant ivoirien Gervinho fait son entrée dans le top 10 des footballeurs africains les mieux rémunérés grâce à la signature d’un contrat avec le ‘‘Hebei Fortune’’ de Chine pour trois saisons. Avec un salaire net de 8 millions d’euros annuel, ce transfert lui permet d’occuper la 4ème place du podium. Mais au cours de la saison 2015 à 2016, il n’aura engrangé qu’un revenu total estimé 7,6 millions d’euros.

4- l’égyptien Salah talonne l’attaquant ivoirien

Avec une rémunération globale de 7,6 millions d’euros, Mohamed Salah s’est envolé pour le club de l’As Roma pour un salaire net de 6,3 millions d’euros. Avec ses revenus publicitaires, il est à égalité avec l’ivoirien Gervinho si l’on prend en compte les sommes empochées par les deux stars sur le déroulement de la saison 2015-2016.

6- Medhy Beniata aussi parmi les mieux payés

Fort d’une expérience avec plusieurs clubs, le défenseur marocain a signé en 2014 avec le champion d’Allemagne pour une durée de cinq années. Sous son nouveau maillot, il touche 7 millions d’euros net par an. A cela s’ajoute ses primes qui s’élèvent à 400.000 euros.

7- Demba Bah et le Sénégal dans le top ten

Alors que certains voyaient en sa terrible blessure à la jambe gauche la fin de sa carrière professionnelle, Demba Bah n’est pas encore déterminé à mettre un terme à son aventure avec le club chinois de Shanghai Shenhua. Transféré pour 3 saisons, il empoche un salaire net de 7 millions d’euros. Grâce à ses sponsors, il se retrouve désormais avec la bagatelle de 7,3 millions d’euros de revenus annuels.

Sulley Muntari, le 3ème ghanéen de la liste

L’ex international ghanéen n’a pas eu besoin de sponsors pour se positionner sur le podium des footballeurs africains les mieux payés en 2016. Son transfert en Arabie Saoudite pour deux ans lui rapporte un salaire brut de 7 millions d’euros par an.

9- Aubameyang, le ballon d’or 2016 parmi les africains les mieux payés

La masse salariale globale de l’ancien stéphanois avec le Borussia Dortmund s’élève à 6,8 millions d’euros. Avec son club, il touche une rémunération annuelle de 6,5 millions d’euros. Ses revenus publicitaires propulsent légèrement ses gains autour des 7 millions.

10- Adebayor, toujours présent

On l’aperçoit rarement sur les pelouses mais il fait pourtant partie des 10 footballeurs africains qui ont amassé une petite fortune au cours de la saison 2015-2016. Ses revenus sont estimés 6,6 millions d’euros.

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_talex

10,247 total views, 30 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut