Election FIF : le processus électoral suspendu

election-fif-candidatures

Fédération ivoirienne de football – Nouveau revirement dans l’élection à la FIF, alors que les candidats sont dans l’attente du verdict de la commission électorale concernant la validation ou non de leur candidature. Dans un communiqué rendu officiel il y’a quelques jours, la fédération ivoirienne de football a annoncé la suspension du processus électoral en cours, processus qui devait aboutir à l’élection du tout nouveau président de la FIF au mois de septembre.

La désignation du prochain président de la FIF qui devait avoir lieu au mois de septembre, sera sans surprise différée à une nouvelle date. Le processus électoral en cours qui devait connaitre son aboutissement le mois prochain vient d’être suspendu par le président sortant de la fédération ivoirienne de football. Pour cause, plusieurs manquements au non-respect des textes de la fédération ivoirienne de football. Rappelons que la commission électorale était censée rendre publique depuis le jeudi 6 août dernier la liste des candidatures officielles retenues dans cette course à la présidence de la Fif. Mais une semaine après l’échéance indiquée, c’est le silence radio de la commission électorale de la fédération sur la liste des candidats qui seront en lice pour la succession de Sidy Diallo. Candidat à la présidence de la fédération ivoirienne, Didier Drogba emporte avec lui la popularité de toute la jeunesse ivoirienne. Mais il lui faudrait bien plus qu’une popularité pour être le nouveau président de la Fif, en dépit d’un programme que certains ont trouvé très alléchant.

«Le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d’huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF.  Pour rappel, l’Assemblée Générale Ordinaire de la FIF a eu lieu le samedi 04 juillet 2020 à Yamoussoukro.  À cette occasion, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection de la Commission électorale de la FIF, en application des dispositions prévues à l’article 4 du Code Electoral de la FIF.  Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d’éligibilité…Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n’était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF…Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020.», lisons-nous dans un communiqué de Sidi Diallo, le président sortant de la fédération ivoirienne de football. Les trois candidats devront encore patienter avant de savoir si leur candidature a été retenue ou pas, puisque le processus électoral en cours depuis le mois dernier vient d’être suspendu par Sidy Diallo.

Une nouvelle commission électorale ?

«Le mardi 11 août 2020, le Président de la FIF a reçu une note, à lui adressée par 4 membres de la Commission électorale, dénonçant les agissements du Président de leur commission et déclarant ne pas se reconnaître dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adoptée le dimanche 09 août 2020. Il est à préciser que la commission est composée de 7 membres…Les faits rapportés révèlent des violations graves et répétées des dispositions des articles 2 et 8 du Code électoral, ainsi que des dispositions finales dudit Code…Ces constats, qui dénotent la défaillance de la Commission électorale, ont conduit le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF à arrêter les décisions suivantes :  – Suspension du processus électoral de la FIF, en application des articles 48 et 100 des statuts de la FIF», révèle la fédération dans son communiqué.

Vous pouvez aussi aimer